Le Congrès à Versailles, la déclaration de politique générale et l'Etat d'Urgence

Cher(e)s ami(e)s, 

Cette semaine à l'Assemblée fut marquée par les interventions du Président de la République devant le parlement réuni en Congrès à Versailles et du Premier Ministre devant l'Assemblée Nationale pour sa déclaration de politique générale. Le Premier Ministre a repris les engagements du Président : suppression des charges salariales, réforme de la taxe d'habitation, suppression du RSI et diminution de l'impôt sur les sociétés, augmentation du minimum vieillesse et bien d'autres mesures. Pour cette raison, je lui ai naturellement accordé ma confiance. Vous pouvez retrouver le discours d'Edouard Philippe en cliquant ici.

Le débat parlementaire était centré cette semaine en commission et en séance publique sur la prorogation de l'Etat d'urgence. Il s'agit de prolonger de trois mois l'application de l'Etat d'urgence. C'est une mesure de transition en attendant la loi sur la sécurité et le terrorisme qui sera débattue à l'automne prochain et qui intègrera dans le droit certaines dispositions de l'Etat d'urgence. Comme l'a précisé le Président à Versailles, il s'agit de rétablir la liberté des Français tout en intégrant dans le droit des dispositions sévères contre le terrorisme, mais sous la surveillance des juges. 

Enfin, j'étais vendredi présente toute la journée en circonscription pour continuer mes rencontres avec les Maires. J'ai rencontré les Maires d'Etiolles, de Morsang-sur-Seine et de Saint-Pierre-du-Perray. Nous étudions les sujets locaux sur lesquels je peux m'impliquer, et je vous ferai part des décisions qui auront un impact sur les habitants ou le territoire. J'ai ensuite déjeuné avec Madame le Préfet de l'Essonne où nous avons pu faire connaissance et échanger à propos des projets de la préfecture sur le département. Enfin, j'ai rencontré l'association Citoyens-Agitésqui comporte 210 membres à Ris-Orangis et dont le but est de promouvoir les valeurs de la république, le mieux vivre ensemble et l'ouverture aux autres.

Je suis aujourd'hui à la convention d'En Marche à la porte de la Villette à Paris pour réfléchir aux côtés de Catherine Barbaroux, Jean-Paul Delevoye et Richard Ferrand à l'avenir et à l'organisation de La République en Marche !

Bien à vous tous, 

Marie Guévenoux
Députée de la 9e circonscription de l'Essonne