Inauguration de ma permanence parlementaire

Cher(e)s ami(e)s, 

Nous étions plus de 120 la semaine dernière pour l'inauguration de ma permanence à Draveil et ce fut un immense plaisir d'avoir pu retrouver ou rencontrer la plupart d'entre vous.

Merci aux Maires de Draveil, Georges Tron ; d’Etiolles, Philippe Jumelle ; de Saint-Germain-lès-Corbeil, Yann Pétel ; de Soisy-Sur-Seine, Jean-Baptiste Rousseau ; de Varennes-Jarcy, Jean-Marc Jubault, Annick Dischbein Conseillère Départementale pour leur présence, ainsi qu’à Françoise Surrault & Denis Cerisy, Sandrine Gisson & Germain Dupont, Machiré Gassama adjoints aux maires de Ris-Orangis, Tigery et Saintry-sur-Seine, Stéphane Raffalli, Jean Crosnier et Martine Cartau-Oury. Merci aux acteurs consulaires, représentants d’organisations professionnelles, chefs d’entreprise, enseignants, dirigeants associatifs ou tous simplement aux citoyens de notre circonscription d’avoir été présents.

Après avoir rappelé les nombreux chantiers de la majorité pendant ces six premiers mois de législature, j'ai pu expliquer mon implication sur les grands dossiers de la circonscription. Le projet SA2019 du RER D tout d'abord, sur lequel, avec les élus du territoire, nous sommes tous en ligne pour défendre la construction de l'ouvrage technique du terrier qui permettra à terme d'avoir à nouveau des trains directs de la vallée à Paris. Pour se faire, nous multiplions les contacts avec le ministère des transports et avec la Région. 
Deux autres sujets d'importance pour notre circonscription : les nuisances aériennes et le numérique. Pour le premier sujet, je poserai prochainement une question au gouvernement et pour le second sujet, j'ai rencontré récemment le directeur de cabinet de Jacques Mézard afin de s'assurer que nos communes soient bel et bien dans la feuille de route du Gouvernement pour le plan d'envergure de couverture numérique du territoire national. 


Comme je l'ai rappelé jeudi dernier, je souhaite avoir les deux pieds bien rivés au sol de cette circonscription, dans cette permanence nouvellement inaugurée, et surtout en dehors, au sein de vos communes en continuant deux fois par semaine mes permanences dans les mairies, en allant vous rencontrer dans vos entreprises, vos associations, vos organisations.

Le travail législatif de la semaine dernière portait sur le projet de loi de ratification des ordonnances pour le renforcement du dialogue social. Transformer et moderniser le code du travail était une promesse de campagne du Président de la République. Première étape de rénovation du modèle social français qui se poursuivra avec la réforme de l'apprentissage, de la formation professionnelle et de l'assurance chômage. 

Les cinq ordonnances se structurent autour de quatre axes clés : apporter des solutions pragmatiques pour les TPE et PME grâce au dialogue social rénové et un accès au droit simplifié ; donner aux entreprises la capacité d'anticiper et de réagir par des accords d'entreprise et de branches plus adaptés ; instaurer de nouveaux droits et protections pour les salariés, notamment à travers le télétravail  et enfin apporter de nouvelles garanties pour les délégués syndicaux et les élus du personnel. 

Ce projet de loi vient d'être voté aujourd'hui a une très large majorité (463 voix), c'est à dire bien au delà du groupe majoritaire. Je suis convaincue qu'il permettra d'atteindre les objectifs fixés : favoriser la création d'emploi et fluidifier le dialogue social. 

Bien à vous tous, 

Marie Guévenoux
Députée de la 9e circonscription de l'Essonne
Secrétaire de l'Assemblée nationale