Forums des associations de notre circonscription et rentrée parlementaire

Cher(e)s ami(e)s, 
 

J'ai eu grand plaisir à aller à votre rencontre la semaine dernière aux forums des associations à Quincy-sous-Sénart, Saint-Pierre-du-Perray, Varennes-Jarcy, Morsang-sur-Seine, Draveil, Saint-Germain-lès-Corbeil et Epinay-sous-Sénart. J'y ai rencontré de nombreuses associations sportives, culturelles, artistiques et humanitaires avec des bénévoles passionnés par leur engagement. La richesse de notre tissu associatif est à préserver et je me trouverai toujours aux côtés de nos maires pour le soutenir. Il témoigne du dynamisme de notre circonscription. Ces associations ont un très fort rôle de cohésion sociale et je me tiens à leur disposition s'ils souhaitent me rencontrer. 

J'ai accueilli la semaine dernière à l'Assemblée nationale les élèves du lycée hôtelier d'Etiolles qui ont dédié une journée entière à la visite de l'Assemblée nationale et des bureaux parisiens du Parlement Européen. Je tiens à féliciter ces élèves car leur établissement vient d'intégrer le programme "Ecoles ambassadrices" du Parlement Européen et 14 d'entre eux se sont vu remettre un diplôme d'ambassadeur junior de l'Europe. A l'approche des élections européennes nous avons besoin de jeunes qui se mobilisent pour convaincre autour d'eux de l'importance de s'intéresser à l'union européenne et à ses institutions. 

A l'Assemblée nationale nous étions, avec mes collègues de la majorité, en séminaire de rentrée pour travailler avec le Gouvernement sur les réformes qui sont à venir lors de cette session. Beaucoup de choses ont été faites lors de cette première année de mandature, il reste encore beaucoup à faire.

Nous commençons aujourd'hui une nouvelle session à l'Assemblee nationale par l'étude en seconde lecture du projet de loi élaboré à la suite des états généraux de l'alimentation qui vise à assurer la souveraineté alimentaire de la France, à promouvoir des choix alimentaires favorables pour la santé et respectueux de l’environnement et à réduire les inégalités d’accès à une alimentation durable et de qualité.

Par ailleurs,  la création d'entreprise reste complexe et peu lisible dans notre pays, nos PMEs sont freinées dans leur développement par des contraintes administratives fortes et les salariés ne sont pas assez associés à la réussite de leur entreprise. Le projet de loi PACTE que nous étudierons dans deux semaines en séance publique comporte près de 70 mesures en faveur de la création et de la croissance de nos entreprises et en particulier de nos PMEs qui portent l'essentiel de la croissance et de l'emploi. Nous voulons nous attaquer aux nombreux freins qui brident cette croissance, nous facilitons l'épargne salariale, nous simplifions les seuils d'entreprise, simplifions la création d'entreprise, les procédures de liquidation judiciaire et de nombreuses autres mesures en faveur de la croissance de nos entreprises.  

Vous pouvez continuer de compter sur mon engagement lors de cette deuxième année de la mandature pour continuer à mettre en oeuvre, aux côtés du Président de la République Emmanuel Macron et du Premier Ministre Edouard Philippe, la transformation de notre pays. 

Bien à vous, 

Marie Guévenoux 
Députée de la 9e circonscription de l'Essonne 
Secrétaire de l'Assemblée nationale