RER D : le projet SA2019

Comme annoncé lors de ma campagne, je me suis engagée dès le début de mon mandat à soutenir les élus locaux dans le dossier RER D. J'ai donc pris contact avec les responsables politiques et économiques en charge de ce dossier afin de porter la parole des usagers de notre circonscription. Le projet « SA 2019 » de rupture de charge du RER D à Juvisy n’est pas satisfaisant en l’état. La modernisation nécessaire de la ligne ne doit pas se faire au profit d'un territoire et au détriment d'un autre, mais bien bénéficier à l'ensemble des usagers de la ligne.

 
 
20423887_423018601432922_547514607731460657_o.jpg

Lettre à Elisabeth Borne, ministre chargée des transports 

La demande de rendez-vous, co-signée par Manuel Valls, député de la 1ère circonscription de l'Essonne et ancien Premier Ministre

 
22519183_457838767950905_7009520995153518345_n.jpg

Lettre à VAlérie Pecresse, Présidente de la région Ile-de-france

La demande de rendez-vous, co-signée par Manuel Valls, député de l'Essonne, Vincent Delahaye et Olivier Léonhardt, sénateurs de l'Essonne.  

 
IMG_7528.JPG

Rencontre ministère des transports

Réunion d'échange le 24 Octobre 2017 avec le ministère des transports et les élus concernés par le projet de notre circonscription et de Grand Paris Sud. Nous n'avons pas une réelle concertation sur ce projet et il faut que cela change. Le statu quo actuel n'est pas supportable pour les usagers. Un avant-projet est en cours et une fois le rendu obtenu, nous pourrons débattre sur le schéma directeur de la ligne D et R, et nous pourrons nous pencher sur la réalisation de la solution technique dite du "terrier". 

 
22089873_450389702029145_8629976043464534642_n.jpg

Réunion RER D à soisy-sur-seine le 30

J'étais présente à cette réunion, au cours de laquelle je suis intervenue, pour faire le point avec la population et les élus sur le projet de correspondance à Juvisy pour les usagers de la ligne D.
Nous sommes tous d'accord sur l'urgence d'entreprendre les investissements et les modifications nécessaires au bon fonctionnement de la ligne mais il ne faut pas le faire au détriment d'un territoire ou d'un autre. C'est la recherche de l'intérêt général qui doit prévaloir. Ma conviction personnelle est qu'il faut que nous soyons capable de nous réunir autour d'un projet commun qui répondent aux attentes de l'ensemble des voyageurs de la ligne D.